Laboratoire des Sciences de l’Education

Université Pierre-Mendès-France, Grenoble

Le Laboratoire des Sciences de l’Education (LSE) de l’Université Pierre-Mendès-France de Grenoble s’est fixé comme principale mission de recherche l’analyse et la modélisation des effets des dispositifs et contextes de formation sur les apprentissages et comportements des acteurs. Par «dispositifs », nous entendons des dispositifs techniques (monde technique,nouvelles technologies, TICE…), ou bien encore des protocoles expérimentaux visant à mettre en place une activité pédagogique spécifique. Par « contexte », nous entendons les situations dans lesquelles les individus se trouvent en interaction, situations qui peuvent être surdéterminées par leur insertion dans des cadres institutionnels précis (micro ou mésosystèmes tels que la classe ou l’école, mais aussi des macro-systèmes tels que le système éducatif d’un pays). Ces éléments forment, en un sens large, un « environnement » de formation ou d’apprentissage, dont il s’agit d’étudier les effets sur les individus. Le LSE porte l’accent sur la modélisation des phénomènes qu’il étudie. Cela signifie qu’il s’engage résolument dans la construction de schémas abstraits aptes à jouer le rôle d’intermédiaire entre la théorie et l’empirie. Les modèles assurent ainsi une prise sur l’empirie, en permettant des « manipulations » d’un objet complexe. Cela suppose d’accepter une certaine simplification du réel, depasser par une épure qui réduit le phénomène à ses dimensions fondamentales, qui peut s’accompagner d’un niveau de formalisme élevé.


Pour plus d'informations, visitez notre site internet:
http://webu2.upmf-grenoble.fr/sciedu/